Bikepacking et voyage à vélo avec des enfants

Si vous souhaitez faire voyager vos enfants à vélo, vous devez absolument lire cet article avant de vous lancer dans cet aventure.

Il n’y a pas de bonne réponse à la question de savoir quand il faut emmener un enfant pour la première fois faire du cyclotourisme.
Certains parents s’empressent de partir dès que leur enfant est en âge de porter un casque et de rouler dans une remorque.
D’autres préfèrent attendre que leurs enfants puissent pédaler en toute confiance sur leur propre vélo (vers 7 ou 8 ans).

Dans les deux cas, c’est faisable, mais il y a des différences :

Lorsque vous emmenez des tout-petits et des jeunes enfants qui ne sont pas encore autonomes en vélo, vous devez tenir compte des besoins spécifiques des jeunes enfants, en particulier pour ce qui est d’aller aux toilettes, de dormir dans une tente et de manger.
Vous devez également être en mesure de remorquer non seulement le poids de l’enfant, mais aussi tous ses vêtements et son équipement.

Lorsque vous emmenez des enfants qui utilisent leur propre vélo, certains aspects du voyage peuvent être plus simples, car vous n’avez pas à répondre aux besoins d’un bambin ou d’un jeune enfant. Les choses ressembleront davantage à une excursion à vélo classique, avec chaque cycliste sur son propre vélo (même si vous devrez probablement encore porter la plupart des vêtements et du matériel de votre enfant). Mais vous devrez vous demander si votre enfant est capable de pédaler sur son propre vélo et sur combien de kilomètres.

L’équipement pour le cyclotourisme avec des enfants

L’âge de votre enfant, le poids qu’il pèse et son niveau de confiance dans l’utilisation de son propre vélo sont trois facteurs qui permettent de déterminer le meilleur mode de transport pour votre enfant lors d’une balade à bicyclette.

Voici quelques-unes des options qui s’offrent à vous :

Sièges vélo pour enfants : La plupart des sièges vélo pour enfants sont attachés à l’arrière du vélo. Les sièges pour enfants sont principalement utilisés pour les sorties à la journée.

Remorques pour enfants : Les remorques de vélo se fixent à l’arrière de votre vélo et permettent à votre enfant de s’asseoir et de se détendre pendant que vous le remorquez. Elles constituent généralement une bonne option pour les tout-petits et les enfants jusqu’à 6 ans environ. La plupart des remorques offrent un espace de rangement pour les affaires, mais veillez à ne pas les surcharger. Certains enfants s’ennuieront lorsqu’ils seront transportés dans une remorque. Veillez donc à leur donner quelque chose à faire à l’intérieur : jouets, animaux en peluche et casse-croûte sont généralement appréciés.

Vélos pour enfants : Une fois que votre enfant est capable de rouler en toute confiance sur son propre vélo et qu’il ne peut plus s’en passer, vous pouvez le laisser libre de rouler par ses propres moyens.

Comment motiver vos enfants à faire du bikepacking leurs vacances idéales ?

Faites en sorte que le voyage soit motivant pour vos enfants.

Au lieu de convaincre vos enfants de faire le voyage en leur parlant de la distance que vous allez parcourir, mettez l’accent sur les choses que vous allez faire en cours de route ou une fois arrivés à destination. La plupart des enfants ne sont pas motivés par le nombre de kilomètres qu’ils peuvent parcourir à vélo en une journée, contrairement aux adultes, mais s’intéressent plutôt aux terrains de jeux, aux lieux où ils peuvent se baigner, à la faune et à la flore et aux vendeurs de glaces. Peu importe ce qui passionne votre enfant, construisez votre voyage en fonction de cela – le vélo n’est qu’un moyen d’accéder au plaisir.

Faites participer vos enfants à la planification.

Étudiez ensemble des cartes pour déterminer tous les endroits amusants où vous pourrez vous arrêter en cours de route et dressez ensemble une liste de l’équipement dont vous aurez besoin. Pour beaucoup d’enfants, plus ils participent à la planification, plus ils s’investissent dans la randonnée elle-même.

Privilégiez les itinéraires sans voiture.

Si vous emmenez de jeunes enfants qui utilisent leur propre vélo ou qui sont tractés par un vélo remorque, il est préférable de s’en tenir à des itinéraires où la circulation des voitures est absente.

Les sentiers ferroviaires, les pistes cyclables et les routes de campagne tranquilles sont autant de possibilités. Si vous devez rouler sur des routes avec des voitures, choisissez celles qui ont des larges bas-côtés et très peu de circulation automobile – emmener un jeune enfant sur des routes très fréquentées peut être effrayant et stressant pour tout le monde.

Commencez par des trajets courts et faciles, puis augmentez progressivement le nombre de kilomètres

Quand vous êtes prêt à passer la nuit loin de chez vous, ne choisissez pas un endroit trop éloigné ou qui nécessite beaucoup de dénivelé.

Prévoyez plutôt de pédaler quelques kilomètres faciles. En vous basant sur ce que vous avez appris la première fois, vous pourrez probablement ajouter quelques kilomètres à votre prochain voyage sans que votre enfant s’en aperçoive.

A chaque sortie vous découvrirez ce que votre enfant peut faire et le nombre de kilomètres qui vous convient à tous les deux.

Fixez de petits objectifs et offrez des récompenses.

Si votre enfant a du mal à pédaler, fixez-lui de petits objectifs et offrez-lui des récompenses amusantes. Par exemple, dites-lui que vous vous arrêterez pour manger lorsque vous atteindrez le prochain poteau téléphonique. Ou encore, lorsque vous passerez le prochain ruisseau, vous descendrez du vélo et vous vous baignerez dans l’eau.

Lorsque vous faites du vélo avec votre enfant, il est important de mettre tous ses vêtements et son équipement dans vos sacoches. Cependant, votre enfant peut apprécier d’avoir une bouteille d’eau et un petit sac avec un en-cas sur son vélo.

Pour plus de conseils, lisez notre article sur la préparation des bagages pour le cyclotourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *