Bien choisir ses chaussettes pour le vélo

Si vous aimez faire du vélo mais que vous ne vous considérez pas (encore) comme un cycliste invétéré, vous vous demandez peut-être si vous avez besoin de chaussettes spécifiques pour le cyclisme. En running par exemple, porter des chaussettes spécifiques est particulièrement utile, notamment pour éviter les ampoules, qu’elles glissent dans les chaussures etc.

Mais en vélo, ne puis-je pas simplement porter des chaussettes de sport de base et m’en contenter ?

Oui, c’est tout à fait possible. Mais, tout comme il existe des détails appréciables tels que des zones subtilement rembourrées dans les chaussettes de randonnée, certaines caractéristiques des chaussettes de cyclisme les rendent plus confortables lorsque vous roulez.

Les principales caractéristiques des chaussettes de vélo

  • Les chaussettes de vélo sont fines et s’ajustent étroitement parce que les chaussures de vélo sont ajustées et ne peuvent pas accueillir confortablement des chaussettes épaisses et amples.
  • Les chaussettes de cyclisme, comme les chaussettes destinées à la plupart des activités aérobiques, sont fabriquées dans des matériaux qui évacuent l’humidité et qui sèchent rapidement afin de minimiser la gêne occasionnée par la transpiration des pieds.
  • De nombreuses chaussettes de cyclisme sont dotées d’aérations en maille sur le dessus pour aider les pieds à rester au frais.

Les chaussettes de cyclisme sont fines et serrées

Les chaussures de cyclisme de route sont conçues pour être rigides afin que l’effort que vous fournissez dans le mouvement de la jambe soit efficacement transféré dans le mouvement de la pédale (une chaussure qui fléchit détournerait une partie de l’énergie du pédalage dans le mouvement de la chaussure). Ce n’est pas forcément le cas de toutes les chaussures de vélo de voyage par exemple.

D’ailleurs, les chaussures de cyclisme sont aussi conçues pour être bien ajustées afin qu’aucune énergie ne soit dissipée par le mouvement du pied à l’intérieur de la chaussure. C’est pourquoi les chaussettes qui vont avec les chaussures de cyclisme doivent également être bien ajustées.

Certaines chaussettes de cyclisme sont même dotées de bandes de compression (autour de la voûte plantaire), conçues pour offrir un meilleur soutien. La question de savoir si vous voulez des bandes de compression dans vos chaussettes est moins liée à un avantage notable en termes de performances qu’au fait que vous aimez la sensation que procurent des chaussettes construites de cette manière.

Les chaussettes de cyclisme évacuent la transpiration. Et c’est bien utile !

Les pieds en sueur, en plus d’être généralement inconfortables, sont plus sujets aux ampoules.

Les chaussettes de cyclisme sérieuses sont donc fabriquées dans des matières synthétiques telles que le nylon ou le polyester, qui évacuent l’humidité et sèchent rapidement. Si vous préférez les fibres naturelles, vous pouvez opter pour des chaussettes en laine mérinos, qui offrent des performances similaires en matière de gestion de l’humidité et résistent naturellement à l’accumulation d’odeurs. Les chaussettes en coton ne sont pas un bon choix car elles retiennent l’humidité.

Les chaussettes de cyclisme sont respirantes.

Les panneaux d’aération en maille, que l’on trouve généralement sur le dessus des chaussettes de cyclisme, améliorent la respirabilité et le confort. De nombreuses chaussettes de cyclisme sont également dotées de coutures plates sur les orteils pour éviter les irritations.

La hauteur des chaussettes de cyclisme varie, selon la saison

La hauteur de vos chaussettes de cyclisme est en grande partie une question de préférence personnelle. Tant que la chaussette est plus haute que votre chaussure, elle peut faire l’affaire. (Certains cyclistes décident même de la hauteur des chaussettes en fonction de l’endroit où ils souhaitent avoir une ligne de bronzage). Les cyclistes axés sur la performance (ceux qui se rasent les jambes) peuvent opter pour des chaussettes plus hautes en raison d’un léger avantage aérodynamique.

Si vous êtes un cycliste de montagne, vous voudrez probablement une paire de chaussettes plus hautes et plus résistantes pour protéger vos chevilles et le bas de vos jambes des broussailles, des graviers et de la saleté.

Avez-vous besoin de chaussettes de cyclisme plus épaisses en hiver ?

Les chaussettes plus épaisses ne fonctionneront pas si vous n’avez pas de chaussures qui s’y adaptent. Par conséquent, si les conditions hivernales sont sévères dans votre région, vous pouvez envisager d’acheter à la fois des chaussures de cyclisme d’hiver et des chaussettes plus épaisses à porter à l’intérieur de ces chaussures. Si vous ne vous préparez pas à rouler dans des conditions de froid intense, il vaut mieux vous procurer des couvre-chaussures pour l’automne et l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *