Préparer ses sacoches pour un voyage en cyclotourisme

Partir à l’aventure avec votre fidèle destrier à deux rouges, avec tout ce dont vous avez besoin pour un voyage de plusieurs jours attaché à votre vélo peut être très libérateur. C’est une sensation unique que l’on vous encourage à découvrir. Une fois que votre itinéraire de cyclotourisme a bien été validé, il est temps de réfléchir à comment bien remplir ses bagages.

Mais certains cyclotouristes pourraient dire le contraire, décrivant le vélo comme inconfortable, lourd et instable. S’il est vrai qu’un vélo chargé de matériel, vêtements, équipement en tout genre, offre une sensation différente de celle d’un vélo non chargé, quelques conseils vous permettront de ranger vos affaires de manière à ce qu’elles restent accessibles pendant la randonnée, sans pour autant nuire à la stabilité et aux performances de votre vélo.

Comment bien préparer ses sacoches en cyclotourisme ?

Les sacoches sont la solution de rangement préférée de la plupart des cyclotouristes.

Ces sacoches offrent un espace de rangement spacieux et sont conçues pour se fixer sur les côtés des porte-bagages avant et arrière. Elles peuvent être rapidement retirées pour que vous puissiez les emporter avec vous une fois arrivé à destination.

De nombreuses sacoches sont imperméables, vous n’avez donc pas à craindre que vos affaires soient mouillées lors d’un trajet sous la pluie ; pour celles qui ne le sont pas, pensez à ranger vos affaires dans des sacs étanches ou à utiliser des housses de protection contre la pluie conçues pour être fixées sur vos sacoches.

Lors d’une randonnée en autonomie, vous aurez probablement besoin de quatre sacoches (deux à l’avant et deux à l’arrière) pour ranger tout votre matériel, vos vêtements et votre nourriture.

L’objectif, lorsque vous roulez avec quatre sacoches, est de répartir uniformément la charge sur votre vélo d’avant en arrière et d’un côté à l’autre. Vous obtiendrez ainsi un vélo plus stable qui ne vacillera pas.

Pour ce faire, mettez votre sac de couchage et votre tente de côté, puis placez environ 60 % du poids dans vos deux sacoches avant et 40 % du poids dans vos deux sacoches arrière. Lorsque vous attacherez la tente et le sac de couchage à votre porte-bagages arrière, comme le font de nombreux cyclistes, vous aurez une charge uniformément répartie. Vous pouvez utiliser un pèse-personne pour vous assurer que la répartition est correcte, mais vous vous en rapprochez généralement en vous fiant à vos sensations.

Comment parfaitement remplir les sacoches à l’arrière du vélo ?

Les sacoches arrière sont l’option de rangement vers laquelle se tournent la plupart des cyclistes lorsqu’ils se lancent dans le cyclotourisme.

Pour les voyages qui ne durent que quelques jours et qui ne nécessitent pas beaucoup de matériel, de vêtements et de nourriture, deux sacoches arrière peuvent suffire à transporter vos affaires. Si vous ne pouvez pas tout mettre dans les deux sacoches arrière, vous pouvez attacher des objets à votre porte-bagages (la plupart des cyclistes attachent leur tente au sommet du porte-bagages arrière) et/ou ajouter d’autres petits sacs, comme une sacoche de guidon, une sacoche de top tube ou une sacoche de selle.

Pour les longs trajets, vous pouvez ajouter un porte-bagages avant et une paire de sacoches avant pour ranger plus de matériel.

Que mettre dans vos sacoches à l’avant du vélo ?

Les sacoches avant sont généralement considérées comme secondaires par rapport aux sacoches arrière et sont ajoutées lorsque vous partez à l’aventure et que vous avez besoin de plus de provisions.

La plupart des cyclistes les utilisent en plus des sacoches arrière lors de voyages autonomes de plus de quelques jours. Mais si vous voyagez avec une carte de crédit ou si vous bénéficiez du soutien d’un véhicule, vous pouvez choisir de n’utiliser que les sacoches avant. Les sacoches avant sont de conception très similaire aux sacoches arrière, bien qu’elles soient généralement un peu plus petites.

Les sacoches avant sont plus faciles d’accès que les sacoches arrière. Souvent, il suffit de s’arrêter de rouler et de passer la main par-dessus le guidon pour accéder à une sacoche avant (alors qu’avec une sacoche arrière, il faut complètement descendre du vélo).

Les sacoches avant sont donc idéales pour ranger des choses comme des en-cas et de la nourriture pour la journée, une trousse de premiers soins, des outils pour le vélo et tout vêtement auquel vous voulez accéder rapidement, comme un vêtement de pluie.

Les autres types de sacoches supplémentaires pour le cyclotourisme

Les sacoches de guidon

Ces sacoches se fixent à l’avant de votre guidon et vous offrent un endroit pratique pour ranger des objets tels que des collations, des lunettes de soleil, un téléphone portable, votre portefeuille et une chambre à air de rechange. Certaines sacoches de guidon sont dotées d’un emplacement étanche sur le dessus pour afficher une carte. Essayez de ne pas trop charger cette sacoche. Plus de poids que cela peut être trop lourd pour la sacoche du guidon et cela élèvera le centre de gravité de votre vélo, ce qui se traduira par une conduite chancelante.

La sacoche de selle

C’est une petite sacoche qui se fixe sous la selle de votre vélo. Les cyclistes les utilisent souvent pour ranger des outils et une chambre à air de rechange. Dans le cas du bikepacking, cette sacoche est beaucoup plus grande.

La sacoche top tube

Les sacoches de tube supérieur se fixent au sommet du tube supérieur de votre vélo, derrière le tube de direction. Il est facile d’y accéder en roulant, ce qui en fait un bon endroit pour ranger des collations, de la crème solaire et un téléphone portable.

Quelques conseils pour la préparation de vos affaires en cyclotourisme

Vous n’aurez pas besoin d’autant de choses que vous le pensez.

Les cyclotouristes débutants emportent souvent plus de matériel, de nourriture et de vêtements qu’ils n’en ont besoin, ce qui ajoute un poids encombrant et prend une place précieuse dans les sacoches. Essayez de ne pas transporter plus de 20KG (y compris le poids des sacoches et de la remorque) de matériel pour les randonnées de plusieurs jours en autosuffisance. (Vous devriez pouvoir transporter beaucoup moins pour les voyages plus courts ou ceux qui sont pris en charge).

Faites particulièrement attention à la quantité de vêtements que vous emportez, car il est fréquent d’en emporter trop (voir le conseil suivant), et n’emportez pas plus d’une journée de nourriture, à moins que vous ne pédaliez dans des régions isolées sans accès à des épiceries, des marchés ou des restaurants.

N’emportez pas plus de trois ou quatre jours de vêtements : il est facile d’emporter plus de vêtements qu’il n’en faut. Par conséquent, pour tout voyage de plus de quelques jours (y compris ceux qui durent des semaines, voire des mois), n’emportez pas plus de trois ou quatre jours de vêtements (les voyages plus courts nécessitent généralement moins de vêtements). Vous pouvez laver vos vêtements en cours de route, soit dans des laveries automatiques, soit dans des éviers avec du savon de voyage, et les attacher au porte-bagages arrière pour les faire sécher pendant que vous roulez. Lorsque vous choisissez vos vêtements, n’oubliez pas que vous porterez des vêtements de cycliste beaucoup plus souvent que des vêtements de non cycliste, alors choisissez des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise, mais qui conviendront également si vous prenez un jour de repos.

Gardez les objets importants à portée de main

Votre téléphone, votre portefeuille, votre passeport, vos outils de vélo, votre lampe frontale et votre trousse de premiers secours doivent toujours être rangés dans un endroit facile d’accès. Vous ne voulez pas avoir à chercher longuement ces objets lorsque vous en avez vraiment besoin.

Laissez un peu d’espace vide

Plutôt que de remplir vos sacoches et/ou votre remorque à ras bord, laissez un peu d’espace vide pour faciliter vos bagages et vous permettre de prendre des provisions en cours de route, comme de la nourriture ou des souvenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *