Rouler à vélo dans la circulation : nos conseils

Partager la route avec les voitures, les SUV et les camions est une réalité de la vie cycliste. Légalement, les vélos ont les mêmes droits et responsabilités que les automobiles, mais les cyclistes sont trop souvent considérés comme des citoyens de seconde zone sur la route.

Les cyclistes sont censés respecter les mêmes règles de circulation que les automobilistes, mais ils doivent se mêler à des véhicules plus gros et plus rapides.

Voici nos conseils pour être un cycliste exemplaire sur la route :

Principes de base de la sécurité à vélo

  • Portez un casque à chaque fois que vous roulez, même sur des petits trajets, cela peut vous sauver la vie.
  • Porter des vêtements clairs et très visibles, de préférence avec des bandes ou des patchs réfléchissants.
  • Respecter le code de la route. S’arrêter aux panneaux d’arrêt et aux feux sauf si un panneau vous y autorise.
  • Roulez en gardant le contrôle à tout moment. Roulez à une vitesse sûre qui vous permet de réagir rapidement aux circonstances inattendues.
  • Céder le passage aux piétons et aux autres véhicules.
  • Ne jamais rouler dans des conditions de faible luminosité ou d’obscurité sans éclairage avant et arrière du vélo et sans réflecteurs.

Technique de conduite à vélo

  • Gardez une distance de sécurité entre vous et les autres cyclistes ou véhicules.
  • Ne serrez pas le trottoir de trop près. Maintenez une distance confortable avec le bord de la chaussée.Roulez en file indienne. La loi l’exige dans la plupart des États. (Remarque : certains États autorisent les cyclistes à circuler à deux de front. Ne le faites que sur les routes peu fréquentées et sans trafic. Il est généralement illégal de rouler à trois de front).
  • Ne roulez pas sur les trottoirs, sauf s’il n’existe aucune autre solution sûre. Les automobilistes qui se trouvent aux intersections ou qui quittent ou entrent dans une allée ne voient souvent pas les cyclistes qui se déplacent rapidement sur les trottoirs.
  • De même, faites attention aux voitures qui sortent des allées, des garages, parkings… Elles peuvent ne pas vous voir.
  • Ne dépassez pas les autres cyclistes par la droite.
  • Si nécessaire, faites du bruit en utilisant un klaxon, une sonnette, un sifflet ou simplement en criant.
  • Lorsque la circulation est dense et lente, il est souvent plus sûr de rouler au milieu d’une voie de circulation afin que tout le monde puisse vous voir et que les voitures n’essaient pas de vous contourner.
  • Dans les rues très fréquentées, ne faites pas d’embardées pour contourner des voitures garées ou d’autres obstacles. Maintenez une trajectoire droite et faites attention aux portières des voitures qui s’ouvrent.
  • Soyez prêt à freiner. Gardez vos mains sur ou près des leviers de frein afin de pouvoir vous arrêter rapidement.
  • Pédalez fortement lorsque vous traversez des intersections.
  • Soyez prévisible.
  • Soyez attentif aux changements dans votre environnement à tout moment.
  • Communiquez autant que possible vos intentions aux conducteurs et aux autres cyclistes. Utilisez des signaux manuels chaque fois que vous tournez ou que vous vous arrêtez, mais supposez que ces signaux peuvent ne pas être compris par tous les conducteurs. Regardez notre vidéo sur l’utilisation des signaux manuels.
  • Les semi-remorques ont un angle mort lorsqu’ils tournent ; évitez de rouler dans cet angle mort.
  • Faites attention aux éléments qui peuvent aggraver (ou causer) des problèmes entre les cyclistes et les automobiles, comme la lumière du soleil, la fatigue, l’obscurité et les virages serrés de la route.
  • Éviter les actions qui peuvent causer des accidents entre cyclistes, comme le fait de suivre de trop près, une mauvaise communication ou un manque de concentration.
  • Soyez particulièrement prudent aux intersections. De nombreux accidents de vélo s’y produisent.
  • Roulez avec confiance lorsque vous êtes dans la circulation. Les cyclistes timides et hésitants rendent les conducteurs nerveux. Les cyclistes ou les groupes de cyclistes qui roulent de manière respectueuse et sûre d’eux ont plus de chances de se voir accorder un espace supplémentaire et d’être respectés en retour.

Conduire sur des grands axes routiers

Faire du vélo sur des routes à grande vitesse exige une prudence accrue. Mais parfois, quelques sections sont obligatoires pour rejoindre un point ou suivre votre itinéraire de cyclotourisme ou bikepacking.

Évitez-les si vous le pouvez, mais si vous devez le faire, suivez les règles suivantes :

  • Restez le plus à droite possible, en utilisant l’accotement pavé chaque fois que c’est possible.
  • Vérifiez fréquemment derrière vous et écoutez les voitures qui s’approchent. Pour faciliter cette tâche, portez un rétroviseur sur votre casque ou sur vos lunettes.
  • Préparez-vous à croiser des véhicules (en particulier des gros camions ou d’autres véhicules larges) en saisissant fermement votre guidon, en abaissant votre corps pour réduire la résistance au vent et en vous déplaçant aussi loin que possible vers la droite.
  • Gardez à l’esprit que le vent des véhicules qui vous dépassent a tendance à “tirer” les cyclistes vers l’avant et vers le véhicule qui vous dépasse.

Rappel : Ce n’est pas parce que vous êtes à vélo que vous ne pouvez pas être cité à comparaître pour une infraction au code de la route. Respectez le code de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *